Accueil » Toutes les Publications » Vivre à l’étranger, les difficultés de l’expatriation

Vivre à l’étranger, les difficultés de l’expatriation

Solitude, pression ou adaptation, les débuts en tant qu’expatrié sont difficiles. Il faut anticiper sur les problèmes pour mieux vivre à l’étranger.

Si on s’en fit aux témoignages sur Internet, vivre à l’étranger est une expérience exceptionnelle. On découvre un tout nouveau pays, une culture différente et on fait de belles rencontres ! Tout ça, c’est le côté magique.

Mais l’expatriation n’est pas que magique, les débuts peuvent souvent représenter un véritable calvaire. D’où l’importance de bien se préparer et d’anticiper les problèmes auxquels vous pouvez faire face à votre arrivée. Faisons le point dans ce billet.

01 – La langue, le plus gros problème des expatriés

Lorsque vous voyagez dans un pays dont la langue locale est différente de la vôtre, le cauchemar est très rapide. Vous êtes plongés dans le bain dès votre sortie de l’avion. Ce qui est encore plus difficile lorsqu’il faut poursuivre avec les démarches administratives. Si vous voyagez à l’étranger définitivement, ou si vous comptez y rester pour une longue période, il vous est conseillé de faire quelques cours de langue avant de quitter votre pays.

Si vous partez en touriste, passer par un traducteur est la seule solution pour vous en sortir. Qui dit traducteur, dit coût élevé. Il est donc impératif d’anticiper cette difficulté courante des expatriés en prévoyant un budget conséquent.

Certaines langues sont plus difficiles à apprendre que d’autres ! Si vous partez par exemple dans un pays qui parle l’anglais, il sera plus facile de vous intégrer, car c’est une langue très répandue. Il se peut que vous ayez déjà les bases. En revanche, si votre destination de voyage est le Japon ou la Chine et que vous ne venez pas d’un pays qui parle l’anglais, la tâche sera plus difficile.

02 – Le Logement, comment se loger à l’extérieur ?

Le logement est également un problème majeur des expatriés qui n’ont pas de famille dans le pays d’accueil. Il est très difficile de réserver une chambre lorsqu’on est encore à l’extérieur. Il faut parfois arriver sur le territoire avant de trouver son logement. Ce qui n’est pas évident les premiers jours.

Alors, comment vous faites à votre arrivée ? Une chambre d’hôtel ? Oui peut-être, mais la facture est souvent très salée quand le séjour se prolonge. Pour ce problème, la solution est généralement de passer par des agences comme Airbnb pour la location saisonnière. Les coûts sont relativement abordables et vous avez déjà tout le nécessaire pour commencer à vitre.

Si vous déménagez à l’étranger pour une longue durée (environ 4 mois ou plus), il est préférable de prendre un logement en location longue durée. De cette façon, vous économisez et vous avez la tranquillité pendant tout votre séjour.

03 – Les formalités administratives quand on est à l’étranger

Les formalités administratives lorsqu’on voyage à l’étranger se font généralement depuis notre pays, mais pas toutes. Dans certains pays comme la France ou le Canada, il faut obligatoirement finaliser votre expatriation à votre arrivée. Ce qui peut également vite se transformer en cauchemar.

Entre abonnement téléphonique, connexion Internet et validation de visa, on ne sait généralement pas par où commencer. Pour ce problème, la meilleure solution est souvent de s’approcher du service d’immigration ou des sites comme Expatrite.

04 – La solitude, un combat à mener pour vivre à l’étranger

Ce problème que rencontrent les étrangers mérite la première place de cette liste. Il fait partie des fléaux ayant le plus de conséquences. Se retrouver confronté à soi-même et immergé dans une profonde solitude. Ici, la solution rapide est de contacter ses proches, faire des appels vidéo… Mais ce n’est pas la meilleure solution, car vos proches et vous finiront pas manquer de temps.

Vous êtes partie vivre à l’étranger pour un bout, vous n’allez pas retrouver vos proches d’aussitôt. De même, les appels et autres ne remplacent pas un bon câlin ou un dîner avec barbecue. Il faut vous réinventer et agir autrement.

La meilleure solution pour vaincre la solitude à l’étranger, c’est de s’intégrer socialement. Faites vous des nouveaux amis dans votre pays d’accueil et soyez sociable. Certes, ce n’est jamais facile au début, mais on s’y habitue vite avec le temps.

La bonne nouvelle est qu’il existe désormais de nombreuses plateformes dédiées à la communauté d’expatriés. Celles-ci vous permettent de rencontrer les personnes ressortissantes de votre pays d’origine. Une excellente solution pour retrouver la chaleur du pays.

05 – La pression sociale, familiale et professionnelle

Un autre problème lié à la vie à l’étranger est la pression de la réussite. C’est une décision difficile de partir, alors, on se dit qu’on doit absolument réussir. Que ce soit sur le plan social dans le pays d’accueil, sur le plan familial (fonder une famille), ou même professionnel, on veut réussir.

Mais attention, opter pour la réussite à tout prix vous met une pression qui affecte tous les aspects de votre vie. Dans certains cas, elle peut même vous pousser vers l’échec ! Vous devez faire attention à bien rester posé sur les objectifs, mais aussi d’être relax. On réfléchit mieux quand on est posé plutôt que quand on est sous pression.

06 – Les perspectives d’avenir, un casse-tête permanent pour les expatriés

Que faire plus tard ? Se marier dans le pays d’accueil et y faire sa vie ? Retenir au bercail prendre sa retraite ? Les perspectives d’avenir peuvent aussi devenir un casse-tête pour les expatriés. Pour ce problème, la solution est vraiment individuelle et dépend de tout un chacun.

Vous devez prendre un temps de réflexion et vous poser les bonnes questions. En fonction de vos objectifs, des conditions et des avis de votre famille, prenez une décision éclairée et agissez. Vous pouvez aussi rencontrer des personnes dans la même situation que vous et échanger des idées.

Les difficultés de vivre à l’étranger : ce qu’il faut retenir

Cet article est maintenant terminé ! Désormais, vous savez à quoi vous attendre après votre déménagement à l’étranger. Pour la réussite de votre projet de déménagement, la solution est de bien se préparer avant de voyager.

Ne vous lancez pas à la hâte ! Informez-vous bien sur le pays d’accueil et faites le nécessaire. S’il y a des choses qu’il est possible de faire avant de partir, c’est toujours mieux de les faire. Car il est préférable d’avoir le minimum de chose à faire à votre arrivée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut